les jours impairs uniquement à 13h00

Barbara, où rêvent mes saisons
de Barbara et Sophie Pincemaille

mise en scène Sophie Pincemaille, Apolline Roy
interprète Apolline Roy
masques Etienne Champion
décor Paul Mouflette
créations musicales Bastien Nouri, Pierre-Marie Braye-Weppe
voix masculine Julien Barret
diffusion Avignon Isabelle Carle, Elise Roy
administration Audrey Taccori
Compagnie Rêve général!
spectacle créé en partenariat entre la cie Résurgences et la cie d'Avigny
durée 1h15 | à partir de 13 ans
plein tarif : 15€ | tarif Off : 10€ | demandeurs d'emploi, -30 ans, groupes à partir de 6 personnes: 10€

Barbara, où rêvent mes saisons Barbara est en nous, elle circule, et moi je capte

Les chansons de Barbara accompagnent une femme tout au long de sa vie, comme en reflet des mouvements de son âme, à la manière d’un journal intime.

La comédienne passe d’un âge à l’autre et se métamorphose, en complicité avec le public. Théâtre et chansons, rires et émotions. Venu pour ré-écouter les mélodies de Barbara, on redécouvre ses textes. Un spectacle qui ne cesse de surprendre.

Après plus de 40 représentations ce spectacle est un coup de cœur pour de nombreux spectateurs. Pour ceux qui aiment Barbara, pour les autres et pour les jeunes... que demander de plus?

Extraits de messages reçus

"Un moment de pur bonheur, de poésie, d’humour, de grâce et de beauté… un ange est passé"
"Ce n’est pas un biopic,ce n’est pas une copie,c’est une rencontre"
"La vie à fleur de peau, l'étonnement le rire et les larmes"
“C’est un spectacle exceptionnel, à la fois plein d'humour et d’amour et bien que Barbara ait fait partie des chanteurs que j’aimais beaucoup quand j’étais jeune et que j’aime toujours, j’ai appris beaucoup de choses sur elle. Apolline Roy y était étourdissante de talent et je pèse mes mots. Le spectacle est si inventif ! La créativité apportée à la mise en scène rendait Barbara parfaitement présente et très actuelle 20 ans après qu’elle ait disparu. Et puis quelle voix , quelle présence, la longue dame brune aurait, j’en suis sûre, adoré le portrait qu’Apolline en a fait avec le mystère, la fantaisie, l’imagination, l’émotion et l’humour"

➞ le site