Fermer

Programme d'octobre 2018
Maison de la Pésie d'Avignon

Parcours de l'Art 2018
du 29 septembre au 21 octobre

Parcours de l'Art d'Avignon 2018

Laurence Garnesson conduit une recherche intense et ciblée. Objet central de son oeuvre, la dualité dessin/peinture est mise en scène dans une chorégraphie émotionnelle puissante, quasi rituelle.

Karine Portal travaille le dessin, la photographie, la vidéo et l'écriture. Ses travaux sont élaborés autour des notions de temporalité, d'altération et d'identité.

Noe Sovage distille de minuscules morceaux de vie. L’artiste-écrivain délivre avec tendresse et humour une poésie des temps modernes brève, simple et subtile.

vendredi 5 octobre à 20h30

Le balafon du blanc
par Alex Grillo
Performance solo - Vibraphone et poésie à haute voix

Alex Grillo par Quentin HoudasAlex Grillo (vibraphone et composition) à partir des textes des auteurs francophones: Nimrod, Soeuf Elbadawi, Gabriel Okundji, Bios Diallo, Yusuf Kadel, Koffi Kwahulé, Jean-Luc Raharimanana.
Par leurs contributions spécifiques pour ce projet, les auteurs confient au musicien le soin de reprendre une parole qui a toujours besoin d’être veillée, de porter haut et fort les assonances de leurs préoccupations du XXIe siècle : une dénonciation nécessaire.
Relayant les paroles des poètes, Alex Grillo met en jeu un travail de dualité entre voix et instrument. Une poésie à deux voix, l'une instrumentale et l'autre vocale : le vibraphone - objet sonore, média poétique - et la voix qui arrache le poème de la page, le confrontant directement au rapport avec l’instrument dans une prise à bras le corps du son et du sens. Fruit d'un travail de déstructuration des textes recomposés pour répandre leurs sonorités tranchantes, le son se cogne au mot.

Tarif plein : 10€ - Tarif réduit 8€ - Carte pass 5€

samedi 13 octobre à 20h30

La voz de mis hermanas III
par Sumaya Mrabet et Gladys Goudou

Soumaya Mrabet "Après deux premières édition en 2018, la poésie féminine latino-américaine s’invite de nouveau à la Maison de la Poésie, ce samedi 13 octobre à 20:30. Événement poétique placé sous le signe de la sororité, “La Voz de mis Hermanas II” (La Voix de mes sœurs) est un une lecture bilingue par Soumaya Mrabet et Gladys Goudou d’une sélection de poèmes de femmes latino-américaines qui, du XVIIe siècle à nos jours, ont prêté leur plume, douce ou acérée, à une lutte résolue pour l’égalité entre les sexes, contre les inégalités ethnoraciales et sociales.
“La Voz de mis hermanas” est à l’origine le titre d’un recueil poétique de la femme de lettres vénézuélienne María Antonieta Flores, dont Soumaya Mrabet a souhaité donner le nom à la sélection de textes choisis et traduits pour l’événement. La soirée se conclut par une utopie de l’écrivain uruguayen Eduardo Galeano. Une occasion de (re)découvrir des poèmes de femmes, venus des quatre coins de l’Amérique Latine, et de s’interroger sur la visibilité des femmes dans l’histoire littéraire, reflet de leur place dans la culture vécue."

Tarif unique 5€

mardi 16 octobre à partir de 19h

Les mardis des épicuriens
Soirée slam, poésie, textes en prose...
animé par Romain Cas

Romain Cas, Mardis des épicuriensQue vous soyez auteur, diseur, écouteur, venez nombreux dire, écouter, partager autour d’un verre, d’une assiette de fromage ou de charcuterie.
Slam, poésie, prose, du classique au déjanté en passant par des coups de gueule, de 19h à 21h (ou plus si affinité poétique et chaleureuse).
Soirées toujours animées par Romain Cas.

... et notez déjà les prochaines dates de 2018.
20 novembre
11 décembre

Entrée 3€ + un verre offert (puis, en fonction de vos envies, 2€ le verre, 2€ l'assiette.)

samedi 27 octobre à 20h30

[s]olitude[s]
nouvelles d'Alain Igonet
lues par Silmée Igonet et Alain Igonet

Jade SagetL’écriture d’Alain Igonet, ­influencée par sa ­formation à la fois de metteur en scène et de ­photographe, s’attache à créer des images, des ­atmosphères, en invitant à ­un voyage intime.

Cette série de nouvelles, ­rassemblées sous le titre de [s]olitude[s], sont de ­longueurs diverses.

Certaines, très courtes, sont comme des instantanés photographiques, la ­captation d’un instant, d’une impression, d’une sensation brève et fugace.

Tarif plein 8€ - Tarif réduit 5€

Maison de la Poésie d'Avignon

6 rue Figuière, Avignon
04 90 82 90 66
Soutenue par la Région Sud et la Ville d'Avignon